Your Cart

Gâtez vos pieds - Les bottillons de laine Glerups, un « must » dans les refuges

Publié par Glerups Canada le

*Par Sierra Davis, d'abord publié le 4 janvier 2017 dans POWDER Magazine

Pointures : Femmes 5 à Hommes 13
Poids : 400g
Matière : feutre 100 % laine

Donc, on vous a invité à partir en voyage dans des refuges. Félicitations ! Vous avez de très bons amis. À moins qu'ils n'aient besoin de quelqu'un pour transporter la nourriture et les boissons. Quoi qu'il en soit, vous vous assurerez de ne rien apporter de trop lourd ou qui prenne trop de place dans vos bagages. Ces bottillons en feutre de laine de la compagnie danoise Glerups sont une nécessité : ils ont le double avantage d'être très légers et très compacts -- ils s'insèrent dans le plus petit espace disponible.

À 400 grammes la paire, c'est à peu près le poids d'une canette de bière, et ils sont tout aussi réconfortants que celle-ci. Parce qu'après avoir passé cinq heures sur des skis, enlever mes bottes et plonger mes pieds dans une paire de bottillons chauds et confortables, ça ressemble au nirvana.

On a tous vu d'autres skieurs utiliser des bottillons traditionnels en duvet dans des refuges ou en camping d'hiver -- vous savez, ceux qui ont l'air de mini-sacs de couchage autour de vos pieds -- mais le duvet ne réagit pas bien quand il est mouillé. Au contraire, les bottillons Glerups sont faits de laine à 100 %, donc ils résistent à l'humidité, à la sueur et aux flaques de neige fondue, tout en gardant mes pieds bien au sec.

Après les avoir portés à cinq ou six occasions, le feutre a commencé à s'adapter à la forme de mes pieds, on aurait dit des semelles conçues sur mesure. Habituellement, je les porte pieds nus, mais si on veut plus de chaleur, il y a amplement d'espace pour des chaussettes épaisses.

Ces bottillons sont presque entièrement fabriqués à la main au Danemark, et leur qualité saute aux yeux. D’une construction très simple, ils sont renforcés aux endroits stratégiques, comme au talon et aux chevilles, pour plus de durabilité.

Les semelles en peau de veau ne sont pas conçues pour une utilisation à l'extérieur, mais pour courir au sauna ou à la bécosse, elles tiennent très bien le coup. Un petit conseil : à mesure que les semelles s'usent, elles deviennent plus lisses. Soyez prudents si vous marchez sur une surface mouillée ou sur la glace.

Des chaussures de couleur rouge elfe ne vous allument pas ? Le gris originel est définitivement plus discret.

PHOTO: Brian Davis


Article précédent Article suivant


0 commentaires


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

S'inscrire à nos infolettre.

FR