Your Cart

Notre histoire

On aimerait pouvoir les porter partout

Autrefois, les pantoufles vivaient sous le lit. Les pantoufles « de la chambre à coucher » étaient fades et fatiguées, ou elles étaient roses et floconneuses et elles ne sortaient pas souvent. Un jour, Nanny Glerups rêva qu'elle libérait les pantoufles. « Une pantoufle devrait être confortable, pratique et même amusante ! » Les Glerups vous font sentir comme à la maison, partout où vous allez. Apportez vos Glerups quand vous découchez. Glissez-les dans votre sac ou utilisez-les pour reposer vos pieds dans une fête. Ou lors de longs voyages en avion. Et les Glerups sont « naturellement » à l'aise en camping. Avec vos Glerups, le confort vous suit partout. Vous voudrez les avoir toujours à vos pieds !

Nanny Glerups
« Tout ça a commencé comme un hobby dans notre petite ferme du Danemark -- l'idée était de faire des pantoufles à la fois pratiques, confortables et colorées pour la famille et les amis, en utilisant notre propre laine. Puis, lentement, étape par étape, c'est devenu une vraie passion. C'est plus rapide aujourd'hui, mais on met toujours autant d'amour, de confort naturel et de fierté familiale dans chaque paire de Glerups qu'on fabrique. »


Nanny Glerups, fondatrice

 

 


La magie de la laine Gotland

Au début, les Glerups étaient fabriquées à partir de la laine des moutons Gotland, à la ferme familiale. Cette toison est réputée pour ses fibres brillantes et soyeuses, rarement égalées.

Au fil du temps, Glerups a amélioré son mélange de laine en y ajoutant des laines haut de gamme provenant de fermes de la Nouvelle-Zélande. Ces laines rencontrent les normes élevées des Glerups en termes de qualité et de protection des animaux. Nous travaillons avec ces fermiers à chaque étape du processus et suivons chaque paire de Glerups -- de la tonte du mouton jusqu'à vos pieds.


Qu'est-ce que le feutrage ?

Chez Glerups, nous aimons la laine autant que nous aimons nos moutons ! La façon dont les fibres de la laine captent et expulsent l'humidité, le fait que la laine « respire », tout ça contribue à garder les moutons bien au chaud quand il fait froid et au frais quand il fait chaud.

Dans les couches extérieures des fibres de la laine, le gras et les protéines forment un écran si compact qu'aucun fluide ne peut y pénétrer. La vapeur d'eau peut s'infiltrer pour assurer votre confort tandis que la sueur ne peut pénétrer la fibre de la laine, diminuant ainsi les risques d'odeurs et les malaises dus à la transpiration.

La laine garde la peau du mouton à la bonne température et c'est ce qu'elle fait aussi avec vos pieds. La laine est lavée dans de l'eau douce, puis cardée et feutrée. La matière est alors façonnée en forme de chaussettes, puis feutrée à la vapeur pour un ajustement idéal ; des semelles en peau de veau y sont ensuite collées et cousues pour en assurer la durabilité.

S'inscrire à nos infolettre.

FR